Connaissance et utilisation

 

     

Connaissance et utilisation

des Huiles Essentielles

_____________

Sommaire


Introduction à l'aromathérapie
Définition des termes et abréviations couramment employés en aromathérapie (ou Aromatologie)
Histoire de l'aromathérapie
Principales propriétés des Huiles Essentielles
Différents modes d'utilisation
Les huiles de dilution
Durée des traitements
Des huiles essentielles pour votre santé
Précautions d'emploi

 ______________________________

En avant propos, nous citerons le Docteur Valnet en reprenant quelques phrases très significatives, tirées de son ouvrage édité en 1984, intitulé:"Aromathérapie - traitement des maladies par les essences de plantes" (Maloine s.a éditeur), dans lequel il écrivait:
"Oubliées pendant de nombreuses années, les essences aromatiques sont, pour de nombreux chercheurs et une grande partie de l'opinion, redevenues des vedettes en matière thérapeutique. En face des accidents connus, de plus en plus fréquents, provoqués par nombre de médications chimiques de synthèse agressives, de nombreux malades ne veulent plus être traités que par les seules thérapeutiques naturelles au premier rang desquelles il est juste de placer les plantes et les essences".
"On y revient d'ailleurs d'autant plus fréquemment que l'affection est plus grave et "répond" moins aux diverses thérapeutiques modernes essayées tour à tour. Il semble qu'on aurait mieux fait de ne point perdre un si long temps et, pour nombre d'affections, de commencer par- là".
"La médecine préventive habituelle qui consiste à droguer et à piquer les biens portants avec des produits dont on ne sait le devenir est une abérration. Seule est efficace la transformation du terrain avec des moyens non toxiques".
"Parmi ces moyens ont été, sont et resteront à la toute première place, les plantes et les essences aromatiques".

Montaigne a dit: " les médecins pourraient tirer des odeurs plus d'usages qu'ils ne font".

Introduction à l'aromathérapie

L'aromathérapie vient du Grec "aroma" qui signifie arôme, odeur et de "thérapia" qui veut dire soin. L'aromathérapie est une thérapeutique à part entière basée sur l'utilisation des huiles essentielles, obtenues par distillation à la vapeur d'eau de plantes ou arbres aromatiques, afin d'en extraire l'essence. On citera le mode d'extraction par expression à froid pour les agrumes.

La concentration des principes actifs obtenue après distillation des plantes aromatiques , fait de cette forme galénique phytothérapique un outil de choix dans la pratique des médecines douces. Les huiles essentielles sont dotées d'une trés grande efficacité, mais leur emploi nécessite une parfaite connaissance des produits afin d'en tirer le maximum de bénéfices sans courir le moindre risque.

Certaines plantes renferment des molécules aromatiques ou odorantes dans un ou plusieurs de leurs organes producteurs (o.p): feuilles, fleurs, fruits graines, écorces ou racines. La connaissance de ces composants aromatiques est indispensable pour comprendre l'action d'une huile essentielle et pouvoir ainsi l'employer sans risque.

Toutefois, l'aromathérapie comme tout autre thérapie n'est pas une panacée universelle et peut s'accompagner d'autres techniques qui viendront renforcer les effets recherchés dans le traitement d'un trouble ou d'une maladie déclarée. Il faut également avoir une bonne hygiène de vie, base indispensable à la conservation de la santé.

Le naturopathe compte l'aromathérapie parmis les dix techniques qu'il utilise lors de ses consultations en cabinet. L'aromathérapie est une thérapeutique qui s'inscrit parfaitement dans le cadre des médecines naturelles et permet entre autre d'être utilisée dans la restauration du terrain.

Définition des termes et abréviations couramment employés en aromathérapie (ou Aromatologie)

Une huile essentielle doit répondre à différents critères permettant de l'identifier. Ces critères reposent sur une connaissance parfaite de la botanique.

Nous allons voir qu'une même plante peut comporter plusieurs espèces dont les propriétés peuvent s'avérer très différentes. Grâce aux techniques mises en oeuvre aujourd'hui, il est possible de définir avec précision la composition biochimique d'une plante et d'éviter ainsi les risques d'une mauvaise utilisation qui pourrait s'avérer dangereuse pour certains sujets.

Les critères indispensables à l'identification d'une H.E (huile essentielle) doivent être indiqués clairement sur les facons commercialisés. Ces indications vont permettre, lors d'une utilisation à caractère privé ou dans un cadre professionnel, de s'entourer d'un maximum de garantie.

-1) l'espèce botanique

En général, chaque espèce botanique possède sa particularité aromatique et produit une essence qui lui est spécifique. C'est à partir du nom latin que la plante va être identifiée.
On peut pour l'exemple citer "la lavande" qui comporte plusieurs espèces, sous espèces , variétés et genres.

On aura pour cet exemple:

- lavandula (genre)
- angustifolia (
espèce) qui correspond à une plante bien précise.

Ce qui se traduit par: Lavandula angustifolia = "lavande officinale"

on peut rencontrer une sous espèce et une variété de la "lavande officinale"


- ssp angustifolia (
sous espèce)
- fragrans (
variété)

Qui va se traduire par:

- Lavandula angustifolia ssp. angustifolia var. fragrans (variété)
qui correspond à la "lavande officinale" ou "lavande vraie".

Pour donner un autre exemple avec les "LAVANDES",

- Lavandula angustifolia ssp. angustifolia var. delphinensis (variété) correspond à la " lavande fine " qui est une variété de la "lavande vraie" ou "lavande officinale".


Il est donc important de bien connaître l'espèce d'une HE avant de l'acheter dans le commerce car, "la lavande" comme de nombreuses autres HE, comprend plusieurs espèces à partir desquelles les huiles essentielles extraites présentent des propriétés différentes.
Le mauvais choix d'une huile essentielle pour un trouble défini peut, soit entraîner des réactions qui peuvent s'avérer dangereuses ou tout simplement être inefficace et n'apporter aucune amélioration dans le traitement engagé.

- 2) l'organe producteur (o.p.) ou partie végétale de la plante utilisée

Selon la partie de la plante utilisée lors de l'extraction, l'huile essentielle obtenue va présenter des propriétés et spécificités bien différentes .

Prenons l'exemple du Cannelier de Ceylan "Cinnamomum Zeylanicum" qui élabore trois essences spécifiques:
- H.E obtenue avec les feuilles riche en eugénol (phénols), dont l'odeur se rapproche de celle du clou de girofle.
- H.E obtenue à partir de l'écorce riche en cinnamaldéhyde (aldéhyde) présente un arôme épicé, c'est la plus appréciée.
- H.E obtenue à partir de la racine, riche en bornéone (cétone).

Nous voyons que ces trois substances aromatiques sont très différentes quant à leur parfum, leurs propriétés thérapeutiques et leur coût.

- 3) Le chémotype ou spécificité biochimique ou profil chimique (s.b)

La spécificité biochimique d'une plante va plus loin que l'espèce botanique puisqu'au sein d'une même espèce, on va trouver des propriétés différentes qui vont être directement liées aux conditions écologiques des lieux de son développement.

Il va en résulter que l'action thérapeutique d'une huile essentielle après distillation de la plante va dépendre:
- de la nature du sol,
- de l'exposition,
- de l'altitude,
- de la topographie du terrain.

Si la connaissance du chémotype n'est pas toujours indispensable, il va tout autrement pour certaines espèces de plantes qui peuvent présenter des effets indésirables ou des contre-indications lors de leur utilisation comme par exemple le thym ou le romarin.

Prenons l'exemple du "Romarin" qui selon ses origines va développer des essences aux propriétés très différentes. On pourra trouver par exemple dans les boutiques spécialisées:
- Romarinus officinalis s.b. 1,8 cinéole
- Romarinus officinalis s.b. camphre
- Romarinus officinalis acétate de bornyle, verbénone.

Chacune de ces huiles essentielles devra comporter sur le flacon, toutes ces informations afin de pouvoir choisir en toute connaissance de cause, celle dont les propriétés correspondent le plus possible à un trouble, ou à une maladie reconnue.

- 4) L'origine de la plante

Les plantes aromatiques doivent être issues de culture biologique ou provenir de cueillettes sauvages des régions tropicales (forêts). Elles doivent être éloignées de toutes pollution.

Histoire de l'aromathérapie

L'homme a toujours reconnu les plantes comme un des moyens les plus efficaces pour répondre aux questions matérielles, mentales ou spirituelles qu'il pouvait se poser. En utilisation normale, c'est à dire en respectant les quantités normalement recommandées et les conseils des thérapeutes, elles ne représentent aucun danger.

L'utilisation des plantes aromatiques, comme le Cèdre, le Cyprès, le Fenouil ont permis 4000 ans avant J.C au Moyen Orient, ou la cannelle, le poivre et le gingembre 2800 ans avant J.C en Chine, de lutter contre les épidémies de l'époque.

Utilisées dans toutes les parties du monde, grâce aux techniques de distillation des plantes aromatiques, les huiles essentielles sont entrées dans la pharmacopée et l'homme y a trouvé de nombreuses réponses dans ses besoins au quotidien.

Depuis les premiers sorciers qui y voyaient là un moyen de lutter contre les forces du mal, très vite, l'homme a cherché des remèdes à ses maladies et utilisé les plantes sous différentes formes galéniques comme les tisanes, les potions, les pilules, les pommades, les ovules etc. Parmi ces formes galéniques, les huiles essentielles occupent aujourd'hui une place importante dans le rétablissement du terrain ainsi que dans le traitement des troubles.

Employées également en cuisine sous forme d'épices, en cosmétologie, en parfumerie, en massage, en diffusion, les huiles essentielles figurent parmi les traitements naturels les plus efficaces compte-tenu des nombreuses propriétés qu'elles possèdent et des actions sanitaires qu'elles entraînent au niveau de l'organisme, à savoir des actions anti-inflammatoires, antivirales, anti-infectieuses , anti-parasitaires et bien d'autres encore.

Principales propriétés des Huiles Essentielles

Les huiles essentielles peuvent agir dans presque tous les domaines de la santé mais certaines sont plus efficaces que d'autre du fait d'un coeffiicient plus important de leur molécules aromatiques.

Citons les propriétés principales pour lesquelles elles sont utilisés le plus souvent.

Les HE sont:

- antiseptiques,
- bactéricides,
- anti-virales,
- antibiotiques,
et antifongiques.

Toutes ces propriétés ont été prouvées au cours de nombreuses recherches scientifiques.

Les huiles essentielles sont également:

- anti-inflammatoires,
- analgésiques,
- antalgiques,
- anesthésiques.

Elles sont calmantes et favorisent le sommeil.

Elles sont aussi:
- antipasmodiques,
- phlébotoniques,
- lymphotonique,
- hyperémiante,
- hypotensive,
- hypertensive,
- anticoagulantes,
- hémostatiques,
- anti-arytmiques,
- expectorantes,
- mucolytiques.
Elles régulent les glandes endocrines

Les huiles essentielles sont tonifiantes (aphrodisiaque ou tonique sexuel). Elles possèdent des propriétés digestives comme stimulantes des glandes digestives, activent la sécrétion biliaire.
- régénèrent les cellules hépatiques ,
- interviennent également dans les problèmes cutanés (astringentes, tâches de vieillesse (kératoses)).

Elles protègent les tissus lors des traitements par radiothérapie (cancer).

Toutes ces propiétés ne sont pas exhaustives (se reporter aux ouvrages spécialisés)

Différents modes d'utilisation ( se reporter au chapitre traitant des "précautions d'emploi" avant toute prise aromatique)

A) Utilisation des huiles essentielles par "la voie interne ".
On distingue:

1) la voie orale
- La posologie
se situe entre 1 à 2 gouttes maximum, 2 à 3 fois par jour.
- Le dosage va dépendre de l'âge , du poids, de l'état de santé du moment et de la capacité fonctionnelle des organes émonctoriels.

La durée
du traitement sera fonction, de la gravité et de l'ancienneté du trouble, ainsi que, des résultats recherchés (se reporter au paragraphe "durée du traitement").

- La voie orale est une voie majeure qui répond rapidement aux affections sévères et qui portent principalement sur les atteintes digestives, hépatiques et dans le traitement de terrain.

Les gouttes peuvent être prises:
* soit dans une cuillère à café de miel rase,
* soit sur une mie de pain, à prendre de préférence au cours du repas,
* soit mélangées à une infusion et diluées auparavant dans une cuillère à café de miel rase,
* soit dans une cuillère à café d'huile de table de première pression à froid (olive, tournesol, colza etc.),
* soit après avoir été mélangées à un dispersant naturel, dans un rapport HE/DISPER qui sera fonction de l'agressivité de l'essence utilisée.
*soit sous forme de capsules gastro-résistantes, évitant ainsi les risques de brûlures de l'oesophage et de l'estomac lors de leur passage dans la lumière digestive, pour les sujets sensibles.

- On peut également à l'aide d'un coton tige, appliquer 2 gouttes d'HE directement sur toutes les affections de la cavité buccale comme: l'angine, les aphtes, l'herpès, les abcès, les gingivites etc.
- On pourra répéter cette opération plusieurs fois dans la journée.

*Afin d'éviter un risque de brûlure des muqueuses au cours du transit digestif, on s'efforcera de prendre les HE au cours des repas.

2) la voie rectale
- Elle se fait principalement sous la forme de suppositoires préparés en pharmacie selon la prescription du praticien.
- Une autre solution consiste à introduire dans l'anus une préparation composée d'huiles essentielles diluées dans une huile végétale. L'utilisation d'une poire à lavement pourra être utilisée. Cette voie d'application est particulièrement intéressante dans les états infectieux ou inflammatoires et les hémorroïdes.

3) la voie vaginale
-
On utilise dans ce cas les ovules gynécologiques qui sont également préparées en pharmacie suivant l'ordonnance du médecin ou la fiche conseils établie par le praticien aromathérapeute ou naturopathe ayant une très bonne connaissance des huiles essentielles et une certaine expérience de cette pratique.

4) la voie nasale
- On parle dans ce cas de sympathicothérapie endonasale . Le traitement des rhumes et des sinusites se fera par application à l'aide d'un coton tige, d'un complexe d'huiles essentielles préalablement diluées dans de l'huile de rose musquée.

B) Utilisation des huiles essentielles par "la voie externe"

L'application des HE par voie cutanée est la plus utilisée en aromatologie (aromathérapie), car la pénétration au travers de la peau est rapide et l'action est progressive et plus durable dans le temps. L'huile essentielle présente l'avantage de travailler à la fois localement et de manière systémique puiqu'elle a la propriété de se diffuser dans l'ensemble du corps.

Le temps de pénétration varie en fonction de l'épaisseur de la peau et de sa vascularisation.

Exemple: la pénétration sera maximum lorsque celle-ci est appliquée sur des zones ou la peau est plus fine comme sur les poignets, au creux des coudes, sur les chevilles ou encore sur les tempes. Plus une huile essentielle est fluide, plus son absorption sera rapide, c'est le cas pour "l'Eucalyptus globulus".

L'application des HE sur la peau se fera le plus souvent après dilution dans une huile végétale ou tout autre support gras en évitant l'utilisation de l'alcool qui assèche la peau et la traverse.

On peut dire que l'HE en l'absence de sébum (appliquée après un bain par exemple), va pénétrer plus rapidement dans tout le corps.

Lieux d'application en fonction de l'action recherchée.

- pour calmer la nervosité, les zones d'application choisies seront: la nuque, les poignets, le thorax, les chevilles.
- pour une action antalgique (maux de tête), l'application se fera sur les tempes.
- le plexus solaire sera choisi pour obtenir une action calmante et antispasmodique.
- le rééquilibre énergétique sera obtenu par une application sur les différents plexus ou chakras.
- les techniques comme le shiatsu, la réflexologie, l'acupuncture seront renforçées par l'application d'huiles essentielles sur le trajet des méridiens.
- en massage dans le sens du retour veineux en remontant vers le coeur, dans le cas d'inssufisance veineuse.
- le massage du ventre reconnu en médecine taoïste comme bénéfique à l'ensemble de l'organisme.

Quelques techniques d'applications sur la peau
- la simple application
- la friction,
- le massage ,
- les compresses,
- le bain.

IMPORTANT: penser à faire pratiquer par votre aromathérapeute un aromatogramme afin de mieux cerner les germes pathogènes. L'aromatogramme pourra aussi révéler les sensibilités de la personne à certaines essences (allergies, irritations, brûlures).

Les huiles de dilution

Dans certains cas d'utilisation et principalement par voie externe, il est conseillé de mélanger les huiles essentielles à des huiles végétales dont les propriétés principales sont de faciliter la pénétration au travers de la peau mais aussi de compléter l'action de ces huiles essentielles.

Ces huiles de base vierges, vont permettre de diluer les huiles essentielles très concentrées et d'effectuer des massages sur l'ensemble du corps (dos, poitrine, membres, etc.) sans aucun risque d'irritation ou de brûlures.

Signalons au passage, que les huiles végétales ont des propriétés régulatrices sur les grands systèmes de notre corps et sont à la base des fonctions métaboliques et physiologiques nécessaires à la vie.

Quelques actions bienfaitrices:
- sur le système nerveux, calme les hyperactifs en régulant les neuros-transmetteurs.
- sur le système cardio-vasculaire, en diminuant le taux de cholestérol excédentaire et en régulant l'hypertension.
- sur le système immunitaire, en stimulant les lymphocytes.
- sur la peau, en régulant la sécrétion des glandes sébacées.
- sur le visage, en prévenant l'apparition des rides par réhydratation de la peau.

Quelques huiles habituellement utilisées
- Abricot
(huile de noyau)
- Amande douce,
- Argan,
- Avocat,
- Bourrache,
- Calendula,
- Carotte,
- Jojoba,
- Karité,
- Millepertuis,
- Noisette,
- Rose musquée du Chili,
- Sésame.

Chacune de ces huiles végétales possède ses propres spécificités et intervient dans tel ou tel type de soins.

Exemples d'utilisation
Huile d'Amande douce: usage thérapeutique et cosmétique, action émolliente, adoucissante, apaisante et antispasmodique.
Huile de Bourrache:
nourrit et entretient la peau, à utiliser dans les dermatoses, à ne pas utiliser pure mais à diluer à 5% ou 10% dans de l'huile d'amande douce ou de Macadamia.
Huile de Carotte: antioxydante, riche en vitamines A et C, à utiliser sur les peaux sèches et gercées.
Huile de Calendula: conseillée dans les inflammations rhumatismales, régularise la circulation sanguine.

Durée des traitements

La durée d'un traitement va dépendre de plusieurs facteurs:

- du type de trouble et de sa gravité,

- de son ancienneté,

- de la personne concernée et de son âge
(Chaque individu est unique et pour cette raison, certaines HE reconnues pour leur spécificités seront remplaçées par d'autres, ayant des propriétés identiques, plus adaptées au sujet).
Exemple: pour un bébé, un adolescent, une personne âgée ou une femme enceinte ou qui allaite, des précautions particulières pourront être prises.

- l'effet recherché.

Une HE qui n'apporte pas de résultats visibles ou une quelconque amélioration de l'état de la personne après 5 jours de traitement devra être remplaçée.

On distingue 3 approches différentes
1) le traitement symptomatique
2) le traitement du terrain
3) le traitement de fond

Exemple pour une action symptomatique, lors d'état infectieux ou virale, on pourra adopter le protocole suivant étalé sur 6 jours:
- 1er jour, 6 gouttes réparties en 3 fois 2 gouttes à prendre au cours de la journée.
- 2ème jour, 5 gouttes réparties en 2 gouttes le matin, 1 goutte à midi et 2 gouttes le soir.
- 3ème jour, 4 gouttes réparties en 2 gouttes le matin et deux gouttes le soir.
- 4ème jour, 3 gouttes réparties en 1 goutte le matin, 1 goutte le midi et 1 goutte le soir.
- 5ème jour, 2 gouttes réparties en 1 goutte le matin et 1 goutte le soir.
- 6ème jour, effectuer la même répartition.

Exemple pour une action de terrain
Ce type d'intervention peut agir sur le terrain ou traite une pathologie en particulier ou les deux actions à la fois.
Le traitement porte souvent sur plusieurs mois. Il est donc prudent d'aménager des poses thérapeutiques entre deux cures, à savoir un arrêt de 7 jours entre 2 cures de 15 jours. Si le traitement doit durer 2 mois, prévoir 4 poses de 7 jours soit une pose tous les 15 jours.
Le traitement sera établi selon la préparation suivante:
- 1 partie d'HE
- 9 parties de disper
prendre 8 à 15 gouttes dans un verre d'eau 3 à 4 fois/ jour.

Exemple: pour une action sur le fond, Ce type d'intervention est à pratiquer de préférence en dehors de toute pathologie ou trouble installé. Il a pour but de maintenir la personne dans les meilleurs conditions de santé possible. On effectue une médecine préventive, parfaitement adaptée lors de périodes d'épidémie.
Friction matinale à base d'huiles essentielles positivantes.
Friction le soir avec des huiles essentielles négativantes.
Diffusion atmosphérique périodique d'HE à action antibactériennes ou antivirales.

Des huiles essentielles pour votre santé

Il n'est pas utile de retenir le nom de toutes les huiles essentielles répertoriées dans les ouvrages spécialisés mais plutôt celles dont les propriétés couvrent la quasi-totalité des troubles ou maladies les plus couramment rencontrées et les plus souvent conseillées dans la pratique naturopathique actuelle (se reporter à la liste en fin de chapitre).

Voici deux exemples d'Huiles essentielles particulièrement utilisées pour illustrer ce chapitre.

NIAOULI (Melaleuca quinquenervia)
Utilisation par voie orale, par voie cutanée, pas diffusible.
- Famille BOTANIQUE des MYRTACEES
originaire d'Australie et de Nouvelle-Calédonie.
-action hormone-like sur l'axe Hypophyse, corticosurrénales et glandes sexuelles. radio-protecteur.
- Propriétés: bon anti- inflamatoire, antibactérien, antiviral, antiparasitaire.
- système ORL et bronchopulmonaire (anti-inflammatoire, anti-infectieux, expectorant et balsamique, immunostimulant, fébrifuge).
- système circulatoire (tonique veineux et lymphatique, décongestionnant lympho-ganglionnaire
- système cutané ( tonique cutané, cicatrisant)
- système ostéo-articulaire et musculaire (antalgique, rééquilibrant de l'état général, stimulant, réconfortant).
Son emploi est à éviter chez la femme enceinte et le jeune enfant.

RAVINSARA (Cinnamomum camphora 1-8 cinéole)
- Famille BOTANIQUE des LAURACEES

Originaire de Madagascar également cultivé à la Réunion.
- Propriétés: antiseptique, antibactérien, antiviral majeur, immunostimulant.
- système pulmonaire et ORL (expectorant; antigrippe excellent).
- système nerveux (neurotonique, tonique général, redynamisant)
- système musculaire (décontractant musculaire).
- système cutané (cicatrisant)
Eviter une utilisation prolongée par risque d'accoutumance

Liste non exaustive des huiles essentielles les plus couramment employées

* BASILIC (ocimum basilicum) ,
*CAMOMILLE NOBLE ou ROMAINE (chamaemelum nobile),
* CITRON (citrus limonum),
*EUCALYPTUS GLOBULUS (eucalyptus globulus),
*EUCALYPTUS RADIATA (eucalyptus radiata),
*GIROFLE (eugenia caryophyllata),
* LAVANDE (lavendula vera),
*MARJOLAINE (origanum majorana),
* MENTHE POIVREE (mentha piperita),
* ROMARIN (romarinus officinalis),
* THUYA (thuya occidentalis),
* YLANG YLANG (cananga odorata).

Précautions d'emploi

Les HE sont des substances très actives qui doivent être manipulées avec beaucoup de précautions.

Avant leur utilisation par voie externe sur la peau, il sera prudent de faire le test suivant: déposer 2 gouttes d'HE au creux du coude ou du poignet afin de vérifier ses réactions personnelles.

La Dermocausticité
est surtout constaté avec l'utilisation des HE à Phénols et à aldéhydes aromatiques. Ces huiles peuvent provoquer des irritations voire des brûlures lorsqu'elles sont appliquées sur la peau et plus grave encore si par erreur ou méconnaissance elles sont appliquées sur les muqueuses.
Ne jamais mettre d'huile essentielle dans les oreilles.

Par "voie interne" ou orale, on devra toujours respecter la dose d'une goutte d'HE par 10kg de poids corporel et par jour.
Ce dosage est défini pour les huiles essentielles les moins agressives.
Des précautions particulières seront donc à prévoir pour les autres.

Dans tous les cas, on ne dépassera jamais 12 gouttes par jour.

Une précaution fortement conseillée pour une personne qui n'a jamais utilisée d'HE par voie orale, consiste à poser le doigt sur le flacon et d'appliquer ensuite le doigt sur la langue pour en connaître les réactions. Cette prudente approche va éviter l'effet de surprise qu'une HE pure (non diluée) peut provoquer lors de son absorption ( fausse route ou spasme au niveau du larhynx).

Il est important de se rappeler, que plus une HE est réactive de part sa puissance, moins il sera nécessaire d'en prendre de grande quantité. Les conseils d'usage doivent être suivis car les résultats ne dépendent pas de la quantité absorbée lors de chaque prise mais davantage de la durée et du choix de l'HE utilisée pendant un traitement. Respecter dans tous les cas les recommandations de votre thérapeute.

Chez l'enfant: on n'utilisera pas d'huile essentielle par voie interne avant 3 ans (pour un poids d'environ 15 kg) .

Les doses d'HE utilisées journellement, devront tenir compte des traitements associés (naturels ou médicamenteux).

Se rappeler qu'une mauvaise utilisation des huiles essentielles peut-être grave de conséquence.

Source d'information:
"Aromathérapie, traitement des maladies par les essences de plantes" Docteur Valnet, Maloine s.a. éditeur.
"Manuel pratique d'Aromathérapie au quotidie" de Patrice Bonneval et Franck Dubus ,éditions Le Sureau.
" Les huiles essentielles médecine d'avenir" par le Docteur Jean Pierre Willem, éditions du Dauphin.
"Les huilles essentielles pour votre santé" de Guy Roulier, éditions Dangles.
"Précis d'aromathérapie familiale" de Gérard Claeys, éditions Equilibres Aujourd'hui.
"Les cahiers de l'aromathérapie" , éditions JAKIN.

 

Huiles essentielles bienfaits reommandations dosage recommadations d'une professionn

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site